Conception et expérimentation d’une démarche qualité pour les chaufferies au bois

Les Collectivités forestières travaillent à élaborer un outil d’évaluation innovant permettant le diagnostic des chaufferies au bois, ainsi que la proposition et la validation de mesures correctives pour les rendre plus performantes et moins polluantes.

Le 9 avril dernier, les Collectivités forestières Occitanie, animatrices de la mission bois-énergie sur plusieurs départements, en partenariat avec l’association Planète Bois (association spécialisée dans la combustion du bois) et l’IUT de Tarbes ont présenté à l’ADEME et à la Région Occitanie les résultats d’un programme expérimental d’audit de chaufferies bois de petite et moyenne puissance (moins de 500kW).

Ce programme vise à développer un outil permettant d’améliorer les performances techniques, énergétiques et environnementales des chaufferies automatiques bois en Occitanie.

Cinq chaufferies présentant des caractéristiques différentes aussi bien sur le plan technique (puissance chaudière, avec ou sans réseau de chaleur, …) que administratifs (équipement public ou privé, …) ont été sélectionnées sur les départements de la Haute-Garonne, du Gers et des Hautes-Pyrénées. Ces sites ont fait l’objet d’un audit approfondi avec une analyse détaillée des conditions de fonctionnement; parmi eux un réseau de chaleur communal a été audité.

Pour chaque site, des préconisations ont été proposées en priorisant les interventions à effectuer. Ces mesures correctives permettront d’améliorer : le taux de couverture des besoins par le bois, le rendement de l’installation, son ergonomie et pour certains sites de réduire les rejets de particules dans l’atmosphère.

Suite à cette réunion, l’ADEME et la Région proposent d’analyser la possibilité d’étendre ce dispositif d’audit aux chaufferies bois de la Région Occitanie.