Utiliser le bois local sur la métropole de Montpellier, c’est possible et les élus s’y engagent !

Signé en janvier 2018 entre Montpellier Méditerranée Métropole et la Communauté de Communes Monts de Lacaune et Montagne du Haut Languedoc, le Contrat de réciprocité entame sa phase opérationnelle. Après une délibération ambitieuse prise par Montpellier Méditerranée Métropole, qui systématise l’étude du bois local pour les projets des collectivités, une réunion de sensibilisation des élus aux usages du bois s’est tenue, à la demande du Président Philippe SAUREL. 

Cette rencontre s’est tenue le 25 mai dernier au Domaine d’Ô à Montpellier, sous la présidence de Laurent JAOUL, Vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maud BODKIN, conseillère métropolitaine, Robert BOUSQUET, Président de la Communauté de Communes Monts de Lacaune et Montagne du Haut Languedoc, et Francis CROS, Président des Collectivités forestières Occitanie.

 Ces dernières ont animé les débats, pour sensibiliser les élus à l’usage du bois local, casser les idées reçues et surtout donner aux élus et services techniques les clés pour intégrer le bois local dans leurs projets pour construire, se chauffer ou aménager.

La présence de nombreux vice-présidents, élus, techniciens des collectivités et partenaires a permis de nourrir les échanges et de présenter des actions déjà déployées sur la Métropole : la construction en bois local modulaire de l’école de Juvignac, celle de la régie des eaux, la centrale trigénération de Port Marianne, …

Les doutes émis ont trouvé des réponses et les Collectivités forestières ont pu rassurer et accompagner les élus, services techniques et partenaires pour s’engager dans l’usage du bois local dans leurs futurs projets publics., en particulier à travers l’utilisation de la marque de certification “Bois des Territoires du Massif Central

Montpellier Méditerranée Métropole a par la suite annoncé sa volonté de poursuivre ces actions de sensibilisation en organisant des rencontres similaires pour les professionnels.

o   D’une part pour les services techniques des collectivités notamment pour transmettre les clés juridiques d’intégration du bois local dans les marchés publics

o   D’autre part pour les promoteurs afin de les sensibiliser à l’usage du bois dans la construction, et massifier la demande.

Enfin, le rendez-vous a été pris le 8 juin prochain à l’occasion du colloque national des Communes forestières qui se tiendra à l’Hôtel de Ville de Montpellier, sur le thème du lien urbain-rural, lors duquel le plan d’action du Contrat de Réciprocité sera dévoilé et signé.