GRACE AU BOIS LOCAL, INVESTISSONS DANS NOS TERRITOIRES SANS CHANGER NOS PROJETS

Lundi 23 avril 2019

Quand la finalité et la fonction même d’un projet public sont au cœur des préoccupations qui guident les choix de nos élus, comment peuvent-ils transformer l’essai et en faire de véritables leviers du développement local ? Tel était le fil conducteur de la rencontre du 21 mars 2019 à Lodève initiée par la communauté de communes Lodévois et Larzac dans le cadre de la journée internationale des Forêts.

Le Lodévois et Larzac est un territoire en marche, décidé à valoriser ses forêts : Plan d’Approvisionnement Territorial, Charte Forestière de Territoire, soumission de forêts publiques au Régime forestier… sont autant d’actualités portées par les élus locaux. Et pourquoi ne pas aller plus loin et faire entrer cette ressource au cœur de ses villes et villages, grâce à l’utilisation du bois local dans ses projets publics ? Et ainsi, investir directement dans l’économie de sa filière bois locale ?

Depuis près d’un an, l’idée de valoriser le bois local dans les projets publics du territoire, via la reconquête du centre bourg ou la réhabilitation du parc de ville de Lodève, a germé au sein de la Communauté de communes du Lodévois et Larzac. C’est pourquoi Vanessa Méline, en charge de la thématique, a décidé de faire se rencontrer élus et professionnels du bois du territoire pour évoquer ensemble les difficultés mais aussi les solutions qui pourraient les conduire à construire ensemble leur cadre de vie de demain.

Centrée sur l’utilisation du bois local dans les projets publics et animée par les Collectivités forestières Occitanie, cette rencontre a donné l’occasion aux élus, personnels techniques de la collectivité, CAPEB, architecte, professionnels de l’exploitation forestière et de la filière bois… d’échanger sur leurs craintes et leurs contraintes.

Médiathèque Comfluence / Crédit photo: Ville de Lodève

Réunis dans la nouvelle médiathèque de Lodève, en présence de l’architecte, Mme DURU, qui a conçu cette rénovation en faisant appel au matériau bois, les échanges ont été très riches.

Respect du code des marchés publics grâce à la certification Bois des territoires du Massif central TM, accompagnement par la CAPEB des artisans pour se regrouper et répondre aux marchés publics, certification des entreprises de construction pour faciliter leur candidature… telles sont quelques solutions qui ont été évoquées. Espérons qu’elles auront suscité l’intérêt et qu’elles pourront s’appliquer aux projets futurs du Lodévois et Larzac !

Plus d’informations vous pouvez contacter :

Benjamin : 07 69 73 98 99  / benjamin.vivet@communesforestieres.org