INCENDIE : UN RISQUE ACCRU QUI NÉCESSITE UNE MOBILISATION NATIONALE

Mercredi 20 mai 2020

Après la période de confinement qui a engendré son lot de questions, nous entrons dans la phase de déconfinement et de préparation du « Jour d’après ». Mais voilà, les problématiques demeurent, les élus se questionnent sur ce qui est possible ou pas, en particulier en ce qui concerne la lutte contre les incendies ? Comment leur responsabilité sera engagée ? Quels moyens de prévention dispose-t-on alors même que les équipes municipales s’installent tout juste ?

Comme annoncé depuis plusieurs semaines, nous avons mis en place une enquête de conjoncture afin de permettre aux élus de s’exprimer sur les situations particulières qu’ils rencontrent.

Près de 200 élus ont pris la parole, nous faisant part des interrogations, contraintes ou difficultés rencontrées durant la crise et au moment du déconfinement.

Cette parole de terrain est précieuse pour nous qui vous représentons au sein des différentes instances de crise.

C’est d’ailleurs à ce titre et fort du soutien des territoires que nous proposions à Etienne GUYOT, Préfet d’Occitanie et Carole DELGA, Présidente de Région, de faire de la commande publique et des circuits courts les clés de la relance économique, au bénéfice de notre filière forêt-bois.
>> LIRE L’ARTICLE DÉDIE <<

Ces prises de parole massives des élus de toute la région nous ont également permis de faire part de nos positions à l’échelle nationale, dans le cadre d’une réflexion animée par notre Fédération autour de la problématique de la DFCI (Défense de la Forêt Contre les Incendies). Une sollicitation a été transmise en urgence à l’attention de Christophe CASTANER, Ministre de l’Intérieur ainsi que Jacqueline GOURAULT, Ministre de la Cohésion des territoires afin de les alerter sur l’imminence du danger et la nécessité d’agir au regard des faits suivants :

  • Premièrement, la réalisation des Obligations Légales de Débroussaillement (OLD) destinées à limiter la propagation des incendies pour protéger les habitants, a été fortement impactée, compte-tenu de la situation de crise sanitaire. Le risque incendie en est de fait accru. Nous souhaitons que le Gouvernement précise les responsabilités de chacun (Maire, Préfet, administrés, …) face à cette situation extraordinaire.
  • Par ailleurs, les moyens dédiés à la prévention du risque se sont trouvés entachés par le report de l’installation des équipes municipales, ainsi que la mise en retraite anticipée d’une partie de la flotte aérienne.

Nous demandons à ce que des moyens supplémentaires soient dédiés afin de pallier les manques liés à cette période de crise

Pour en savoir plus, contactez-nous:
Philippe LONJON – 06.78.11.75.83
occitanie@communesforestieres.org