COLLECTIVITES FORESTIERES OCCITANIE

LA FILIERE BOIS EN OCCITANIE : DES DEFIS POUR L’AVENIR

Vendredi 17 juillet 2020

Bien que représentant une part importante de la filière bois en Occitanie, les chiffres de la construction bois restent bien inférieurs à la plupart des autres régions de France métropolitaine. Pour répondre aux grands changements à venir, une stratégie régionale et des actions concrètes sont à engager. Les élus, au travers de l’association des Collectivités forestières, jouent un rôle de premier rang.

Une majorité de petites et moyennes entreprises

Les derniers chiffres publiés par l’INSEE, en 2017, pour la filière bois, indiquent qu’en Occitanie, le segment relatif à la construction bois accapare 40.7% des établissements (2 348). Elle est ainsi la région de France dans laquelle cette part est la mieux représentée au sein de la filière, ce qui en fait, à ce titre, une exception.

Par contre avec 5 021 salariés, elle ne représente cependant que 29.4 % des emplois de la filière. En termes d’effectifs de salariés, elle se place troisième au rang de la métropole. Ces chiffres mettent en évidence le fait que les entreprises sont de petite taille (en moyenne 2,13 salariés par entreprise).

On notera également que l’Occitanie est moins bien placée sur plusieurs autres critères (age des salariés, part de chiffre d’affaire, etc), ce malgré un véritable potentiel en terme de surface forestière, volume de bois sur pied et demande en terme de logement et de construction.

Une tendance forte à l’exportation

L’ensemble des produits transformés en bois est globalement importé alors que la matière première (bois brut) est majoritairement exportée.

Cela met en évidence une déconnexion trop importante entre l’amont et l’aval de la filière. Alors qu’à l’échelle nationale les prévisions d’activité sont plutôt favorables à la filière, ici cette inversion des tendances doit amener nos décideurs locaux à relever des défis pour assurer un avenir à la filière régionale. Parmi eux :

  • Le développement de la filière en milieu rural,
  • La montée en compétence, la professionnalisation des acteurs de la filère
  • La reconnexion des entreprises de l’amont et de l’aval,
  • La valorisation et l’augmentation de la consommation de la ressource locale,
  • L’augmentation des parts de marchés.

Le Programme Régional de la forêt et du Bois et le contrat de filière, respectivement élaborés pour 10 ans et 3 ans à partir de 2019, fixent les nouvelles orientations stratégiques opérationnelles de la politique forestière régionale et définissent une série d’actions phares. De l’amélioration des conditions d’exploitation au renforcement de la compétitivité des entreprises, l’ensemble des maillons de la filière est visé.

L’action des Collectivités forestières Occitanie

Les Collectivités forestières Occitanie contribuent activement à cela depuis longtemps et de plusieurs façons :

  • En mettant à disposition des élus son expertise pour valoriser la ressource et les entreprises locales dans les projets publics de construction. La démarche de certification Bois des Territoires du Massif Centraltm, applicable dans 8 des 13 départements de la région est à ce jour la seule en Occitanie qui garantisse une traçabilité des bois à 100%. Il s’agit de la seule solution pour favoriser légalement le recours à la ressource et aux entreprises locales
  • En appuyant et en encourageant les démarches d’incitations financières telles que les DETR lorsqu’elles sont conditionnées à l’utilisation du bois local et tracé. 4 DETR ont été obtenues à ce jour, dans l’Ariège, Tarn, Gard et Gers.
  • En mobilisant les donneurs d’ordres au travers d’outils d’incitation tels que le Pacte construction bois,
  • En mettant en évidence les retombées liées à l’utilisation de ressources locales dans les projets de construction (Analyse des Retombées Territoriales).
  • En formant et en sensibilisant les élus sur les bienfondés de la construction bois.

La commande publique doit être le moteur du développement. Il est nécessaire que les collectivités d’Occitanie se pose la question de l’utilisation du bois régional dans toutes ces démarches. La relance économique au cœur de l’ensemble des problématiques du moment passera par cette condition.

Pour aller plus loin : voir le Plan de relance des Collectivités forestières

Pour plus d’informations, contactez-nous :
Jérémie MAILLOT – Chargé de mission
06.13.65.14.13 – jeremie.maillot@communesforestieres.org