Les études prospectives,
un outil de planification environnementale

 

Depuis plusieurs années, les Collectivités forestières réalisent des études prospectives de territoire qui permettent de recenser, auprès de toutes les communes de l’intercommunalité, l’ensemble des bâtiments à forte consommation d’énergie et d’analyser sur ces bâtiments, la pertinence de créer des chaufferies au bois et des réseaux de chaleur.

Pour tous ces bâtiments, l’action consiste à analyser :

  • les factures d’énergie ;
  • la qualité de l’isolation et de l’enveloppe du bâtiment ;
  • le positionnement de la chaufferie existante ;
  • les accès pour les éventuels camions de livraison ;
  • les possibilités d’installer ou non un silo de stockage bois.

En fonction des données collectées, l’opportunité d’installer une chaufferie au bois est définie par trois critères de base : la faisabilité technique, l’intérêt économique et l’intérêt environnemental (en fonction de l’énergie substituée). Ces trois critères sont lisibles par « couleur » affichée sur le document de synthèse.

  • Vert : pertinence avérée d’installer une chaufferie bois
  • Orange : Potentialités fortes à l’installation d’une chaufferie bois, mais quelques points à valider
  • Rouge : pour les projets non pertinents ou non « prioritaires »

Ces résultats, synthétisés dans un rapport final, permettent aux porteurs de projets d’avoir une lecture rapide et objective des priorités concernant les travaux de changement de chaufferie à réaliser ainsi que les potentialités de création de réseaux de chaleur.

L’enjeu de ces études est de faire apparaître les projets potentiels par une analyse simplifiée des bâtiments qui doit ensuite déboucher vers une analyse plus fine des projets dont la faisabilité économique et technique a été validée.


Pour plus d’informations sur les études prospectives de territoire, contactez nos animateurs Bois-énergie : voir action Bois-énergie, on vous accompagne de A à Z !