Les élus des territoires forestiers et des Collectivités forestières expriment leurs attentes auprès de l’Etat et la Région

Conformément à la stratégie définie le 5 septembre 2017 entre les élus du réseau des territoires forestiers et des Collectivités forestières, Francis CROS et Daniel BAUX, ont réuni, le 26 avril dernier à Carcassonne, les élus du réseau des territoires forestiers. L’objectif de cette journée était de travailler et valider politiquement les contributions des élus dans le cadre de l’élaboration du Contrat de filière et du Programme Régional de la Forêt et du Bois (PRFB).  

Afin d’alimenter les réflexions, un temps d’échanges avec la DRAAF et la Région a été organisé. En présence de Monsieur Bernard PLANO – Conseiller Régional, Monsieur Laurent BERTHELOT – Chargé de mission forêt à la Région, et Monsieur Xavier PIOLIN – Chef du service forêt bois à la DRAAF, les élus ont exprimé leurs attentes dans le cadre de l’élaboration des futures politiques régionales.   

Cette journée a permis de finaliser une première contribution partagée du réseau des territoires forestiers et des Collectivités forestières. Elle a été transmise le 30 avril dernier à Madame Carole DELGA, Présidente de Région, et Monsieur Pascal MAILHOS, Préfet de Région.


La légitimité des élus porte sur l’ensemble du territoire pour lequel ils assurent des missions de propriétaire de forêt, d’aménageur de l’espace, de maître d’ouvrage de bâtiments, de responsable de la sécurité. Chacune de ces compétences les raccroche à la forêt et à l’utilisation du bois dans une logique de préservation de l’intérêt général.

Les élus portent une vision stratégique pour leurs territoires. L’innovation organisationnelle est une nécessité pour les années à venir. Elle doit permettre de construire des modèles de gouvernance innovants en plaçant les élus au cœur du développement territorial.

A ce titre, les élus ont exprimé leurs positions sur plusieurs enjeux fondamentaux pour le développement de la filière forêt bois :

► Développer de nouvelles pratiques sylvicoles permettant d’impulser une transition vers des bois de qualité, d’optimiser le stockage de carbone en forêt et de valoriser tous les services écosystémiques des forêts ;

► Améliorer et rationaliser le transport des bois, du peuplement aux entreprises de transformation ;

► Créer des synergies entre les acteurs de l’amont et de l’aval pour faire émerger un tissu artisanal performant, complémentaire aux filières industrielles ;

► Imaginer des modes de gouvernance innovantes pour replacer l’élu au cœur des dynamiques de développement des territoires ;

► Créer du lien entre les territoires.

Suite aux échanges, la DRAAF et la Région ont remercié les élus pour la richesse de leurs réflexions et ont exprimé leurs sentiments.

 Bernard PLANO a constaté, qu’à ce jour, le positionnement des territoires n’est quasiment pas pris en compte dans l’élaboration du contrat de filière et du PRFB. Il souhaite que les territoires soient bien représentés dans les futures politiques régionales. Il a précisé l’importance de tenir compte des spécificités des territoires pour un développement équilibré de la Région Occitanie (contexte topographie et pédoclimatique, réseau de desserte, ressource disponible, filière de niche, …)

L’Etat et la Région ont demandé aux élus d’être force de proposition pour placer les territoires au cœur des futures stratégies de développement de la filière forêt bois régionale. En réponse à cette sollicitation, les élus ont décidé d’envoyer, en amont de la prochaine Commission Régionale de la Forêt et du Bois (instance de gouvernance du PRFB), une contribution écrite affirmant les volontés politiques des élus. Au regard des délais, ils ont confié l’envoi de la contribution aux Collectivités forestières Occitanie, en tant que représentant du réseau des territoires.

Les élus poursuivent leurs réflexions. Ils travaillent sur des propositions d’actions pour la fin du mois de mai.