Commissariats de massifs et Communes forestières réunis pour valoriser le bois des massifs

Florac était ce mardi 29 mai au centre des problématiques forestières de massifs du Sud de la France.
En effet les élus des Communes forestières avaient réuni les commissaires de massif pour parler forêt et filière bois et évoquer des dossiers à développer entre les massifs.

Florac avait été choisi pour cette première rencontre car le premier bâtiment en bois certifié « Bois des Territoires du Massif centralTM » y est en cours de construction, la « Maison du tourisme communautaire et du Parc National ». Henri COUDERC, qui accueillait cette rencontre, en tant que Président du Parc national des Cévennes, Président de la Communauté de Communes Gorges, Causses et Cévennes et Président des Communes forestières de Lozère, s’est félicité de cette marque de certification qui garantit l’origine locale du bois, la transformation dans le Massif central, la traçabilité à 100% de la matière et la qualité des matériaux. Et tout cela, dans le respect du code des marchés publics.

Henri Couderc a souligné que la première entreprise labellisée est également de Florac, commune précurseur !

Cette démarche « Bois des Territoires du Massif central » s’est inspirée d’une démarche similaire développé dans les Alpes. Les élus et le représentant du CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires) des Alpes ont insisté sur l’importance de « Bois des Alpes » comme axe structurant de toute la politique forêt-bois de ce massif, et sur le rôle majeur des élus des Communes forestières, mobilisés tant comme propriétaires forestiers, qu’aménageurs du territoire et utilisateurs de bois.

En plus de la marque de certification disponible depuis 9 mois sur ce massif, les élus et la Commissaire du Massif central ont présenté la structuration récente sur le Massif central, d’un groupe forêt piloté par les Communes forestières, au sein de la Commission Produits de Montagne, issue du Comité de Massif.

Une première méthode d’analyse des flux entre les massifs alpin et central a également été présentée permettant d’analyser la complémentarité et les échanges de produits bois entre les Alpes et le Massif central ; cette étude contribuera à améliorer les complémentarités entre les deux marques de certification.

Enfin, les élus et le Commissaire de Massif des Pyrénées ont abordé les démarches en cours sur les Pyrénées avec les prémices de la mise en place de « Bois des Pyrénées ».

Les Commissaires de Massif et les élus se sont félicités de ces échanges qu’ils espèrent voir se poursuivre selon un rythme régulier.

Cette journée concrétise également la volonté politique de la Fédération nationale des Communes forestières de travailler activement sur les massifs, et de bien coordonner leurs actions dans un souci de plus grande cohérence entre les échelons d’organisation territoriale.