TREVES (30) : LA FORET MOBILISE DU BOIS POUR LE PASTORALISME

Dans le cadre de l’AMI Cev’Aigoual, les Collectivités forestières accompagnent la commune de Trèves.

L’action consiste à réouvrir le milieu pour permettre le pâturage de chèvres, l’installation d’un chevrier.

“Nous devons gérer la forêt tout en développant une activité économique. C’est une nécessité. C’est pour cela que la commune engage une action de réouverture du milieu avec la mise en place d’un chevrier. ” Régis VALGALIER – Maire de Trèves

L’opération devra idéalement permettre de mobiliser le bois nécessaire à la création d’une bergerie en bois local.

Nous avons réuni avec la commune, l’ensemble des partenaires (Communauté de communes Causse Aigoual Cévennes, CRPF Occitanie, SAFER Occitanie, ONF, AFA de Trèves) le 17 octobre.

En effet, ce projet collectif d’envergure permettra de :

  • Réouvrir le milieu pour le pâturage,
  • Conserver l’état boisé en favorisant le chêne,
  • Construire la bergerie avec le bois local exploité.

L’objectif était d’informer tous les participants sur les objectifs, identifier les personnes ressources et définir le plan d’action pour faire aboutir ce projet exemplaire.

L’ensemble du programme s’inscrit dans le cadre de l’appel à projet Cev’Aigoual financé par l’ADEME. Il combinera la mobilisation de bois pour le bois-énergie, la réouverture du milieu, l’utilisation du bois en circuit-court et surtout permettra de contribuer à l’installation d’un éleveur.

A tout ceci vient s’ajouter un côté innovant car lors de cette action, sera expérimenté la vente de bois « synchronisée » entre la forêt publique et privée.

Comme les chèvres, qui ont une grande capacité d’adaptation, les Collectivités forestières savent s’adapter aux problématiques du territoire pour répondre au mieux aux attentes des élus !

Pour en savoir plus, contactez nous
Samuel PONT
Chargé de mission
06.81.24.75.17