[Gard] LES ELUS S’ALARMENT DE LA BAISSE DES MOYENS POUR LUTTER CONTRE LE RISQUE INCENDIE !

Vendredi 30 août 2019

Les élus sont inquiets pour l’avenir. A l’heure où les incendies font rage dans le département, avec une vie humaine perdue et près de 1000 ha calcinés, les moyens alloués aux communes pour la Défense des Forêts Contre l’Incendie sont en baisse! La situation devient compliquée et les élus craignent de ne plus pouvoir assurer la sécurité de leurs citoyens dans les mois à venir.

L’association Collectivités forestières du Gard, présidée par M. Cédric CLEMENTE, l’association des Maires du Gard, présidée par Mme Pilar CHALEYSSIN, et l’association des Maires Ruraux du Gard, Présidée par M. Didier BONNEAUD, tirent la sonnette d’alarme! Ils ont été saisis par les EPCI en charge de la Défense des Forêt Contre l’Incendie (DFCI).

Le département du Gard a quasiment la moitié de sa surface couverte de forêt. C’est également un département où l’activité de tourisme est très importante. La conjugaison de ces 2 facteurs positionne le risque incendie comme un véritable enjeu de sécurité.

Chaque année, les collectivités investissent dans différents équipements (pistes, citernes d’eau…) pour prévenir et lutter contre les feux. Cela représente des dépenses importantes, dans des budgets déjà en baisse, en conséquence des dernières réformes. Les élus s’impliquent également fortement pour mettre en place les Obligations Légales de Débroussaillement. Ils se sont associés au Préfet pour faire passer le message de l’autoprotection et la sensibilisation au risque incendie.

Cette année, dans le département, plusieurs feux ont pris de l’ampleur en brûlant de grandes surfaces (près de 1000 ha). Un pilote de Tracker a perdu la vie en luttant contre les flammes. Les mois à venir laissent présager une potentielle catastrophe avec la sécheresse, la canicule et le vent toujours présents.

Malgré cette situation préoccupante, qui s’aggrave avec le réchauffement climatique et les grandes périodes de sécheresse, le Conseil Départemental a décidé, de manière unilatérale, de se désengager du soutien financier aux collectivités pour la DFCI. Il s’est également retiré du financement du dispositif estival de prévention incendie, ce qui réduit les moyens de surveillance sur le terrain. Il est ainsi le seul département de l’arc méditerranéen à ne plus participer à la politique de prévention et de lutte. Pour autant, les communes constatent une augmentation de leurs cotisations prélevées par le Département pour financer les moyens des Services Départementaux d’Incendie et de Secours. Il s’agit véritablement d’une double peine les communes qui ne peuvent plus assumer.

Les moyens financiers de l’Etat étaient déjà insuffisants au regard des actions à mener. Avec le retrait du département, les élus n’ont donc plus les moyens d’assurer la sécurité des personnes et des biens sur leur territoire!

Cédric CLEMENTE, Président de l’Association des Communes et Collectivités forestières du Gard

Ainsi, les 3 associations d’élus déplorent le manque de moyens des EPCI en charge de la DFCI dans le département. Le développement des activités touristiques et économiques du département ne pourra pas se poursuivre dans ces conditions.

Les élus demandent à l’Etat, à la Région et au Conseil Départemental de prendre la mesure du risque encouru sur le département, d’entendre les difficultés financières des communes et de les associer pleinement dans les décisions. Les collectivités ne doivent pas être mises devant le fait accompli, et ne doivent pas avoir à investir, sans soutien, dans des équipements parfois inadaptés au contexte du terrain.

Ainsi, les élus sollicitent le Préfet, la Présidente de Région et le Président du Département pour organiser rapidement une réunion de crise qui doit permettre de trouver des solutions adaptées!

A lire dans la presse : l’article Feux de forêt: “la maîtrise de l’urbanisme est un élément clé”, publié dans La Gazette des Communes.

Contact Presse :

Association des Communes forestières :

John PELLIER – 06 13 55 09 10 / john.pellier@communesforestieres.org

Association des Maires du Gard :

Naïs BONNET – 06 15 40 52 71 / amg30@wanadoo.fr

Association des Maires ruraux du Gard :

Didier BONNEAUD – 06 80 58 58 27