BOIS LOCAL:
Quelles retombées sur votre territoire?

Les Collectivités forestières défendent la valorisation du bois local, sous toutes ses formes, en circuit-court, transformé par des entreprises locales.

La majorité du bois utilisé dans la construction aujourd’hui provient d’un marché international. Utiliser du bois local favorise l’économie locale et les emplois locaux. Cela participe également à un développement positif de la filière bois dans son ensemble.

Le programme « 100 constructions publiques en bois local » porté par les Communes Forestières a démontré à la fois la faisabilité technique d’utiliser du bois local pour construire des bâtiments performants, mais a également permis de construire les méthodes qui permettent de se garantir à 100 % de l’origine du bois pour favoriser l’économie locale et les circuits-courts.

L’effet induit: le territoire concerné retrouve des retombées économiques, sociales et environnementales non négligeables. Il inscrit aussi l’ensemble de ses espaces forestiers dans une logique de sylviculture et de gestion durable en reprenant la mesure de la qualité potentielle de ses bois et forêts.

Pour quantifier cela, les Communes forestières ont développé un outil permettant d’intégrer l’ensemble des données et d’identifier les retombées pour le territoire. Cet outil a été développé en partenariat avec la société BIOM Work.

Les Collectivités forestières effectuent cette analyse sur l’ensemble des projets suivis ou à la demande. Celle-ci peut être effectuée :

  • en amont du projet pour permettre d’effectuer les bons choix,
  • en aval du projet pour permettre au Maitre d’ouvrage de communiquer sur les choix qu’il a effectué.

Pour exemple, un projet 100% bois local, mis en œuvre par des entreprises locales aura un retour au territoire de 85%. Cela veut dire que 85% de l’argent investit par la collectivité aura un retour sur son territoire. A contrario, un projet utilisant du bois d’importation aura un retour inférieur à 30%.