COLLECTIVITES FORESTIERES OCCITANIE

BOIS ÉNERGIE : VOYAGE D’ÉTUDES EN SAVOIE/ISÈRE POUR LES ÉLUS DE L’HÉRAULT

Vendredi 16 Octobre 2020

Les 6 et 7 octobre derniers, plusieurs élus de l’Hérault ont participé à un voyage d’études organisé par les Collectivités forestières Occitanie. L’objectif de ce déplacement était de découvrir les réalisations autour du bois énergie dans la région des Alpes afin que les élus s’en inspirent pour des projets bois énergie Héraultais…

Dans l’Hérault, la filière bois énergie continue de se développer avec déjà 99 chaufferies automatiques en fonctionnement pour des bâtiments publics, industries et entreprises du département. Toutefois, des problématiques restent encore à résoudre.
D’une part, l’augmentation du nombre de chaufferies granulés entraîne une tension sur la production de ce combustible dans la région. D’autre part, la baisse des moyens et des budgets des collectivités rend parfois difficile l’investissement pour la mise en place de réseaux de chaleur au bois, dont l’efficacité n’est pourtant plus à prouver.

Des solutions ont été explorées, notamment en Auvergne-Rhône-Alpes. Le voyage d’études organisé pour les élus de l’Hérault a permis de montrer et expliciter celles-ci. Ce déplacement a été organisé par les Collectivités forestières Occitanie avec le concours de Wilfried TISSOT des Communes forestières Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de la Mission bois énergie financée par l’Ademe, de la Région Occitanie et des fond FEDER.

3 réseaux de chaleur citoyens : pour un investissement à faible coût avec ForestEner

La mise en place de réseaux de chaleur reste un investissement lourd pour les communes (conduites de chauffage, sous stations, chaufferie).  La solution développée par la société Forest’Ener, consiste en la proposition d’une solution clé en main pour installer chaufferie et/ou réseau de chaleur, et vendre la chaleur produite à la collectivité et aux abonnés.
La collectivité n’a donc pas à assumer l’investissement initial. Elle paye simplement la chaleur consommée en plus d’un abonnement. De plus, la collectivité et les citoyens concernés peuvent investir dans la société et participer à la gouvernance de l’entreprise.

Trois réseaux de chaleur ont ainsi été visités : un à Quaix-en-Chartreuse, et deux à Sassenages en Isère. Une présentation très complète par le fondateur de Forest’Ener, Eddie Chinal, qui a pu inspirer les participants de Lunas (34), dont les citoyens souhaiteraient réaliser un réseau de chaleur sur le même modèle.
Plus d’information sur Forest’Ener : http://forestener.fr/

Réseau de chaleur de Quaix-en-Chartreuse

L’association scierie et fabrication de granulés : un exemple qui fonctionne !

Lorsque l’on scie une grume de bois, près de 30 à 40 % de la matière ne peut pas être valorisée en planche ou poutre. C’est ce que l’on appelle des « connexes de scierie ». Ces sous-produits de sciages peuvent être sous plusieurs formes : bois déchiqueté, écorce, copeaux et sciure.

La scierie Bois du Dauphiné a donc décidé de valoriser ces sous-produits en associant l’usine de production de granulés Alpes Énergie Bois, entreprise située sur le même site géographique. Les sciures sont alors séchées puis compressées pour devenir des granulés de bois approvisionnant les chaufferies de la région. Pour encore plus d’efficacité et de rentabilité, les connexes de la scierie (broyats de bois, écorces, etc.) ne pouvant pas être utilisés dans la fabrication du granulé, servent de combustible à une chaufferie bois qui va produire de l’électricité et de la chaleur. L’électricité est réinjectée au réseau et revendue à EDF, représentant une part non négligeable du chiffre d’affaires de l’entreprise.
La chaleur va quant à elle servir à sécher les sciures pour atteindre le taux d’humidité nécessaire à la mise aux normes des granulés. Les déchets deviennent ainsi un véritable levier économique pour l’entreprise régionale, qui fournit, entre autres, la chaufferie du réseau de Quaix-en-Chartreuse.

Fabrication de granulés de bois à Alpes Énergie Bois

Construire une plateforme bois énergie pour valoriser les forêts du territoire : l’exemple de Savoie Pan

Les élus se sont ensuite rendus sur une plateforme bois-énergie : c’est une zone de stockage sous hangar et à l’air libre pour le bois issu des forêts qui est broyé sous forme de plaquettes forestières. À l’initiative du projet : la communauté de commune d’Albertville qui cherchait un approvisionneur pour son nouveau réseau de chaleur bois.

Une entreprise de valorisation des déchets, Savoie Pan (http://www.savoiepangroupe.com/), s’est portée volontaire pour gérer cette plateforme et approvisionner les chaufferies de la communauté de communes. Les communes forestières Auvergne-Rhône-Alpes ont accompagné la collectivité car l’exploitant lauréat de l’appel d’offre ne fait pas provenir son combustible de la plateforme construite dans ce but. De nouvelles négociations sont en cours avec l’exploitant. Consciente du besoin de gérer ces espaces forestiers et de son effet à long terme pour le développement du territoire et la réduction des émissions de CO2 dus au transport du combustible, la communauté de communes est prête à payer un peu plus cher le bois des exploitants forestiers locaux.
Pour en savoir plus : www.communesforestieres-aura.org

La plateforme bois énergie de l’intercommunalité déléguée à Savoie Pan,
à Sainte-Hélène-sur-Isère

Pour plus d’infos, contactez nous :
Gwendoline WEILLER
04.11.75.85.17 – gwendoline.weiller@communesforestieres.org